Chère Anne Hidalgro...

Bonjour Martin Lucas

J'ai lu avec attention votre proposition de construire sur le périph. Apparemment, vous avez une solution pour batir sans coût, uniquement des bénéfices.
Merci de nous faire parvenir au plus vite un croquis, faut faire vite, après on doit construire sur la lune.

Gros bisous

Anne Hidalgro.




_

Chère Anne Hidalgro,

Vous avez bien voulu me faire part de votre intérêt pour la solution que j'ai proposée de construire sur le boulevard périphérique.
En effet, il est possible de construire sur les parties où le boulevard est en-dessous du niveau du sol urbain, sans coût pour les collectivités locales.

Comment ? Tout simplement en revendant, comme cela a été fait pour le quartier Seine Rive Gauche, la surface constructible créée sur le boulevard périphérique, viabilisée, au prix du terrain à Paris.

Cette solution a pour énorme avantage de ne pas nécessiter plus de travaux que la couverture du périphérique avec des espaces publics, et permet  de laisser libres des hectares de terrains à bâtir, bien plus propices à accueillir des jardins qu'une dalle, car ils sont faits de pleine terre.

En espérant avoir de vos nouvelles, cordialement,

ML